Inversible
23 Janvier 2021 à 17h46 - 3140

Quelles étapes pour évaluer une entreprise à reprendre ?

Poignée De Main, Accord

Les porteurs de projet freinés par la survenue de la crise économique se retrouvent dans l’obligation de reporter le lancement de leur activité, le temps de s’accorder une certaine période d’observation et de réflexion. Or, certaines entreprises se sont entretemps retrouvées en difficulté et envisagent la cession : une alternative intéressante à la création. Cela à condition de bien savoir choisir l’entreprise. Ce choix nécessite une préparation méticuleuse qui se fait le plus souvent avec l’accompagnement d’un expert-comptable.

La première étape consiste à repérer celle qui répond aux critères de sélection préalablement établis. Puis suivent l’évaluation de l’entreprise et la phase de négociation. Ces étapes doivent être réalisées avec la plus grande vigilance dans la mesure où le tiers des reprises échoue dans les 8 ans qui suivent.

L’évaluation consiste donc à réaliser une investigation sur plusieurs niveaux. Exemple : quelles sont les principales raisons qui poussent le dirigeant à céder son entreprise, existe-t-il d’autres failles cachées qui peuvent représenter des menaces potentielles à son développement ? Quelle est sa situation fiscale et juridique ?

L’expert-comptable lancera aussi des audits comptables et financiers. L’objectif est d’analyser la santé de l’entreprise au niveau des chiffres d’affaires, des besoins éventuels en fonds de roulement, de la qualité des relations avec les partenaires financiers, de la rentabilité ainsi que de sa capacité d’autofinancement. Idem pour la trésorerie prévisionnelle, la valeur ajoutée et les potentiels exploitables sur le moyen et le long terme. À ces diagnostics s’ajoutent l’audit social, se rapportant aux ressources humaines déployées.

Les capacités managériales du repreneur seront aussi évaluées en fonction du rapport d’audit qui émane de l’expert-comptable. Plus les lésions sont importantes, plus les compétences du repreneur et du dirigeant doivent être solides.

Ce n’est qu’après avoir réalisé ces séries d’évaluations que la négociation a lieu. Elle tiendra ainsi compte des forces et des faiblesses de l’entreprise. Plus d’informations avec les spécialistes du cabinet cocerto.

Bavardez par rapport à ce texte !

Entreprise

  1. 26 Août 2021La revolution de e-marketing est en route !508
  2. 17 Fév. 2021L’agencement de votre magasin doit passer par un professionnel11704
  3. 31 Janv. 2020Comment sont conditionnées les pommes ?2026
  4. 22 Nov. 2019Les logiciels de logistique indispensables pour votre entreprise1190